Madjid Ziouane : ALGER LISBONNE PARIS

Autodidacte dans la voix aussi bien que dans la musique, il joue de son timbre pour mieux chanter un monde métissé ; Il nous promène au gré d’univers musicaux (world pop franc Arabo Andalou ), nous envoûte par l’émotion juste de sa voix fêlée. Plus qu’un chanteur Madjid Ziouane est un alchimiste, il transforme violence en douceur, cicatrices en fleur, bataille en Amour. Qu’il chante en Arabe Ferré et Aragon, ou mets en musique des textes de Denise Bonal et Frédéric André. Tout semble couler de la même source.

Madjid Ziouane fait ses premières armes au théâtre durant 15 ans et chante pour la première fois en bulgare dans une mise en scène d’Olivier Py.

Madjid Ziouane

Lors d’une création au Lavoir Moderne Parisien il retrouve son ami Frédéric André qui lui offre des textes à la plume ciselée. Ce fut le détonateur pour se lancer dans son nouveau voyage. Il décide de produire sa première maquette « la grande lessive » (tour de chant sarcastique et poétique, enregistré entre le fromage et le dessert dans la cuisine de son ami Pepito. Alors qu’il continue à se produire sur les scènes de théâtre avec le spectacle « Algérie en Éclats », il rencontre Denise Bonal, qui lui propose de nouveaux textes. Par son travail d’adaptateur et de mélodiste réalisé en grande complicité avec les musiciens qui l’accompagnent, il enregistre et autoproduit son premier album « ALGER LISBONNE PARIS ».

Madjid Ziouane: chant
Mathias Bernheim: batterie, percussions
Yves Martin: contrebasse, programmation, arrangements
Pascal Boumendil: guitares

www.myspace.com/madjidziouane