Little Ballroom : Cravale

Little Ballroom est un quatuor illuminé qui exprime sa rage et sa poésie dans un show décapant, de léopard et de paillettes ! S’y bousculent des mélodies désarmantes, des provocations explosives, pétries d’une énergie punk qui donne sa pleine démesure en scène.

Compos, reprises inspirées ou création originale sur un poème de Bukowski, les lives de Little Ballroom prennent des allures de performance. Ils renvoient à un cabaret déjanté où se croisent rock'n'roll, chanson et autres ambiances tant lumineuses que désenchantées.

Little Ballroom

A fleur de peau et la tête à l'envers, la voix d'Audrey se fait gueule pour incarner une sensibilité sur le fil. Chanson d’amour déglinguée, slam rageur, debout sur le comptoir, cagoule de catch sur la tête, ou berceuse nostalgique, son feeling lui confère une présence peu ordinaire.

Les souffles de son accordéon se combinent aux mélodies du violoncelle d'Automne, petite merveille qui peint chaque morceau d'une couleur singulière. Elle grince, crie, troue, chavire, taquine, ou émeut, son archet se frayant un chemin dans le calme et la tempête, avec une dextérité et une maîtrise que la folie guette.

Le jeu de batterie de Cyrille se montre intraitable sur tous les tempos. Il passe du punk des Ramones à des atmosphères diverses et dinguos. Subtil sur les peaux, il souligne cette musique à la théâtralité méchamment féminine. Soutenue par la basse de Thomas qui épouse l'univers du trio.

En quatuor ou en duo, un manège trash qui a déjà rendu accrocs nombre de petites salles et bistrots. A qui le tour ?

Little Ballroom, c'est de la musique qui se regarde, du théâtre qui s'écoute.

Audrey Champenois dite Vulvina dite Jambon Star : akkordeon - chant
Automne Lajeat dite Petit Bois Mort : violoncelle - chant
Cyril Andrieu dit Le Bosniaque : batterie
Thomas Gromb dit Baby bass: basse

Guests :
Frank Williams (guitare électrique, banjo)
Manu Bosser (harmonica, guimbarde)
Florent Maton (violon)

www.myspace.com/littleballroom